Les Terres Oubliées

Forum Rpg héroic fantaisy
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lecture des Textes sacrés

Aller en bas 
AuteurMessage
Mj1
Admin
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 37
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Lecture des Textes sacrés   Dim 11 Mai - 13:54




Arbelain, le dénommé Dieu des Dieux, est représenté sur terre par un homme aux cheveux longs et grisonnants, qui symbolise la sagesse, la patience et l'intelligence. D'une carrure impressionnante, les statues du personnage mesurent jusqu'à deux mètres et demi, et font un peu moins d'un mètre de large. Pourtant, malgré ses formes olympiques et sa force probablement sur-humaine, Arbelain est pacifique, doux et calme. Son visage carré et barbu va à l'encontre de ces caractéristiques, certains le jugeant même comme étant impressionnant et synonyme de crainte. Il incarne l'autorité suprême, autorité qui va jusqu'à diriger les six autres Dieux existants dans le ciel et sur terre.
La légende raconte qu'Arbelain vivrait sur le plus haut mont de la terre, qui monte jusqu'aux nuages. Si haut, qu'il pourrait toucher les étoiles. Si haut, qu'il ne pourrait même plus voir la terre sous la montagne.
La légende raconte encore qu'il serait l'union de la terre et du grand astre, appelé plus communément soleil. Et c'est de la terre qu'aurait été crée sa force, et du soleil qu'aurait été crée son esprit. Parfaite union, il aurait alors hérité d'immenses pouvoirs, et aurait créé la Terre en six jours. Six jours, et à chacun de ceux-ci, un autre Dieu aurait vu le jour, et chacun aurait hérité d'un domaine où régner.
D'abord serait né l'Amour, incarné en Míleth, Amour imaginé de ce qu'il éprouvait pour les astres ses parents.
Puis, le second jour, voyant bien que jamais tous ne pourrait s'aimer, il créa la guerre, incarnée en Maethor.
Et pour que la guerre ne soit pas sans conséquences, vit le jour la mort, repos éternel de ceux qui ne sont divins, incarné en Gwanwên.
Bien que satisfait, il ne put que constater que la mort ne pouvait être donnée sans instruments. Virent alors le jour les armes, ainsi que le talent de les faire, la forge, incarné en Angdammor.
Vite, il trouva le monde bien ennuyeux, s'il ne vivait que d'amour et de guerre. Un compromis apparu, la fête, dont le Dieu fut Meren.
Et le dernier jour, il se rendit compte que pour que la fête soit, il fallait donner une chose aux hommes, la nourriture. Et le Dieu des Récoltes, Nar-Iavas vit le jour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lto2.jdrforum.com
 
Lecture des Textes sacrés
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 8061 participants recoivent leur certificat de lecture et d’écriture en créole
» Conspiration en lieu sacré [ Marianne ]
» Les 4 sacrés du ciel
» La fin d'une lecture calme [ Sue ]
» Quelle est votre lecture du moment ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Oubliées :: Le Quartier de la roche Noire :: Les Temples :: Autel d'Arbelain-
Sauter vers: