Les Terres Oubliées

Forum Rpg héroic fantaisy
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le petit nid douillet de Kanell

Aller en bas 
AuteurMessage
Kanell
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 29
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Race: Korrigan
Emploi: Crieuse publique
Grade:

MessageSujet: Le petit nid douillet de Kanell   Sam 14 Juin - 14:11

Kanell entra dans la grande citée de Binla. Et vue d’une korrigane…c’était peu dire! Un petit sourire malicieux perça sur son visage. Elle allait bien s’amuser ici! Nul doute possible.
Une bourrasque de vent s’engouffrant dans la rue, la projeta en arrière, la tirant un peu brutalement de ses pensées.
Posée sur le derrière, elle éclata de rire, le visage tourné vers le ciel. Il lui faudrait s’y faire maintenant.
Après une petite promenade dans les rues (portée par le vent cette fois-ci) elle arriva dans son quartier, et trouva rapidement son nouveau chez soi.
Un amas important de gravas, accumulés ici probablement suite aux nombreuses constructions environnantes. La végétation avait commencé depuis peu à renaître entre les vieilles pierres ; elle aurait d’ici peu un ravissant jardin d’intérieur bien douillet! Kanell vint se loger sous deux grosses pierres formant un toit correct. Celle sur laquelle elle se tenait était large et a peu prés stable, compte tenu des fondations quelques peu branlantes au dessous d’elle. Que demander de plus? La rosée du matin s’égoutterait entre les pierres non entrechoquées, ce qui lui donnait l’opportunité d’avoir de l’eau neuve tous les matins, ainsi qu’une réserve plus importante…mais moins propre ; au sous sol. Il y aurait eu d’autres korrigans en ce lieu qu’elle se serait cru chez elle : sous les racines de son grand chêne!
Le souvenir de son long voyage lui rappela qu’elle en avait plein les jambes. Kanell coupa quelques feuilles d’un de ses pissenlits, s’en fit un lit douillet et s’endormi. Quand elle se réveilla, une vague d’excitation la parcouru.

« Je veux voir cette ville! »

La petite korrigane, plongea les mains dans une goutte d’eau glissant sur une paroi de son chez elle, et s’en rinça le visage. Une fois sa toilette terminée, elle sortie d’un pas décidé; avide d’en prendre plein les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caprice.korrigane@hotmail.fr
Yorwan
Résident réputé
avatar

Nombre de messages : 303
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2008

Feuille de personnage
Race: Drows
Emploi: Conseiller du roi Korrigan
Grade:

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Lun 1 Sep - 18:46

Centre ville

Yorwan arriva dans le quartier de la roche noire à peine un quart d'heure après s'être mis en route. Il avait ici une affaire importante et urgente à régler. D'après ce que lui avait dit Fylik, il devait chercher "l'abandon". Et pour lui qui vivait ici depuis déjà un certain temps, cette description pouvait convenir à plusieurs endroits. Néanmoins, la seconde chose qu'il savait était qu'il cherchait la maison d'une korrigane, et il connaissait assez bien les goûts des Korrigans pour savoir que cette maison ressemblerait à tout sauf à une maison.

Il arpentait tranquillement les rues promenant son regard un peu partout. Il cherchait surtout de la verdure, la première des choses qui conviendrait bien à un Korrigan. Et de la verdure il n'y en avait pas tellement dans ce quartier là. Après un bon quart d'heure, il tomba enfin sur quelque chose d'intéressant. Un large espace dans lequel on avait certainement dû entamer la construction d'une maison qui avait été abandonné un peu plus tard comme le témoignait les gravats qui traînaient sur ce terrain vague.

Yorwan ne s'y arrêta pourtant pas et continua sa route sans modifier son allure. Il n'y avait que quelques personne dans la rue mais il ne souhaitait pas prendre de risque. Il tourna dans une petite ruelle un peu après, et profita d'être à l'abris des regard pour escalader le mur qui s'offrait à lui. Lorsqu'il se retrouva installer sur le toit. Il regarda à nouveau dans la rue qu'il avait quitté un peu plus tôt. Le tas de gravat était juste en face de lui. Il banda son arc puis attacha délicatement à l'une de ses flèches le mot qu'il avait préparé un peu plus tôt à l'intention de Kanell. Puis il visa et tira juste entre deux pierres dans un espace assez à l'abri des regards.

Sur le mot on pouvait lire :


Citation :


Si tu souhaites en apprendre plus présente-toi cette nuit vers la potence avec une potion de soin. Procure toi cette potion de la meilleure façon qui soit et tes questions trouverons des réponses.

La valeur d'un objet se mesure bien souvent aux difficultés que l'on rencontre pour l'obtenir.


L'elfe noir redescendit discrètement du toit puis repris sa route comme si de rien n'était. Il avait fait tout ce qu'il devait à Binla et pouvait partir tranquille.

->Passage obligatoire

_________________
Nindyn vel'uss kyorl nind ratha tharla elghninn dal lil alust
Ceux qui regardent en arrière trouvent la mort devant eux

Yorwan Til'illian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanell
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 29
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Race: Korrigan
Emploi: Crieuse publique
Grade:

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Dim 7 Sep - 20:29

Un soleil blanc se levait sur la citée, laissant filtrer ses pales rayons sur le doux minois d’une korrigane endormie. Cillant à cet accès de lumière inconvenant pour une grâce matinée, Kanell roula sur le coté, ses paupières closes sur l’obscurité. Somnolente, elle était en train de retomber dans le sommeil du juste quand un sifflement et un déplacement d’air soudain, la firent se relever brusquement, se cognant la tête au plafond bas en cet endroit.

Siiiiiiiiiifl !
Bang !
"Ouch !"

De nouveau allongée, la korrigane massait sa tête douloureuse. La douleur lançait, faisant battre son cœur à ses oreilles. Se relevant, doucement cette fois, elle ne put que constater les dégâts ; se mirant dans l’eau saumâtre qu’elle aurait dut faire écouler la veille. Une entaille barrait son front, laissant un sang d’un rouge pourpre s’en échapper. Il était de notoriété publique que cette zone là saignait beaucoup pour pas grand-chose en fin de compte. Il était vrai que la coupure n’était pas profonde, au pire elle aurait mal au crane pour la journée. Cette constatation des dégâts effectuée, Kanell chercha ce qui avait bien pu la réveiller ainsi. Ce qui fut l’affaire de quelques secondes. Coincée entre deux pierres, une flèche la narguait. Elle était passée juste au dessus de sa couche, pas étonnant qu’elle ait été surprise de la sorte. S’approchant de l’objet de ce scandale, elle maugréait dans sa barbe et dans sa langue maternelle :

« Loustaj ar saezh ! Loustaj ar kilhenn mintin mat ! » = « saloperie de fléche ! saloperie d’enquiquineur de bon matin ! »

Un morceau de papier y était rattaché cependant, ce qui eut pour effet de stopper net son récital. Intriguée, la Korrigane s’en approcha, l’examina, puis le défit. Un petit mot à son attention.
Ils n’avaient pas tardé à se manifester au moins, même si cela passait par une nouvelle décoration de son salon ! Une potion de soin ? Quelle drôle d’idée ! Comme si ils ne pouvaient pas aller s’en acheter une eux-mêmes ! Un tandem de bruit de bottes la ramena à la réalité. Les patrouilles étaient nombreuses ces derniers temps. On ne pouvait même plus quitter la ville sans être fouillé, et ce, depuis l’incident à la forteresse. Ce serait étrange que ce soudain renforcement des patrouilles et cette demande écrite ne soient pas liés par cet élément. Dans l’embrasure de lumière, Kanell s’assit en tailleur, réfléchissant.

Citation :
La valeur d'un objet se mesure bien souvent aux difficultés que l'on rencontre pour l'obtenir.


Il ne pouvait pas aller la chercher lui-même. Il devait avoir été blessé, et la garde devait être au courant. Nul doute que tout achat d’une potion de soin devait être étroitement surveillé. Se pointer tout sourire ne suffirait pas. Elle était blessée oui, mais pas au point d’avoir nécessité d’une telle chose. D’une main négligée, elle chassa le sang qui lui coulait dans les yeux, une goutte rouge tombant dans l’eau noire de ses réserves. Elle tenait sa raison…

Sortant de chez elle, le visage toujours aussi barbouillé ; la Korrigane fit le tour de sa propriété, prit un bâton qu’elle jugea relativement correcte pour cette besogne, vint le placer sous l’une des pierres abritant les eaux, et s’en servit comme levier. La pierre bougea à peine, mais le levier se brisa, manquant de projeter Kanell sur la roche. Ceci fait, elle s’essuya les mains sur la paroi. Se reculant, et jugeant la mise en scène convaincante, elle se dirigea vers la place du marché. Les faits étaient là, il ne lui manquait plus que de laisser éclater son caractère de Korrigane si jamais on la gênait dans sa mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caprice.korrigane@hotmail.fr
Fylik
Confrérie de l'Air
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Semi-homme
Emploi: Joaillier
Grade: Plume (recrue de la confrérie de l'air)

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Dim 9 Nov - 2:54

Les yeux mi-clos, luttant pour voir où il allait, bien trop ébloui par le soleil, le demi-homme se déplaçait dans le quartier de la roche noire. Il avait fait une promesse et comptait bel et bien la respecté, reconnaissant de ce qu'on avait fait pour lui. Se dirigeant vers la demeure-le tas de gravas-de la Korrigane, de nombreuses pensées fouinaient dans sa tête en quête d'une réponse. En vain. Pour l'instant. Il savait, dans les grandes lignes, quoi faire, mais il voulait le détail de son opération. A défaut, il attendrait et, dans le pire des cas, improviserait à moitié.

Apercevant la demeure de Kanell, ou plutôt, un abandon, il passa devant sans y prêter plus attention pour chercher un moyen détourné d'y accéder. Il avait l'imagination fertile, connaissait un peu les goûts korrigan, mais jamais il n'avait pensé qu'une créature pourrait vivre dans cette chose. Tout de même habitué à un minimum de confort, au moins un mur net et droit, Fylik était surpris. Mais il ne pouvait s'être trompé, c'était sans conteste la demeure de Kanell. Une chose était sûre, c'était que, au vue de la verdure de la propriété, la petite créature ne devait pas tant être dépaysé en sortant de chez elle. Se glissant dans une ruelle peu éloignée, il se hissa sur un toit pour accéder à la propriété qui l'intéressait le plus discrètement possible, prenant soin de se dissimuler lors de sa descente, les arbres l'y aidant. Arrivé derrière la maison, il toqua contre les parois de celle-ci tout en observant les environs : il n'avait jamais pris le temps de découvrir cet endroit : tout de même fabuleux. Après deux ou trois coups, Fylik observa son bras, toujours aussi net. Il avait été bluffé par la Korrigane. Ou peut-être plus par la potion. Lui-même ne le savait pas.

Une chose était sûre, Kanell méritait ce qu'elle avait souhaité savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanell
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 29
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Race: Korrigan
Emploi: Crieuse publique
Grade:

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Mer 12 Nov - 0:57

Ces derniers jours n’avaient pas été de tout repos pour la korrigane. Entre cette mystérieuse course et les nombreux problèmes que lui avait fait connaître sa demeure, il était légitime qu’elle s’accorde une petite pause. A moitié consciente et somnolente à la fois, Kanell profitait de sa couche moelleuse et confortable, de l’air enfin assainit de son logis, de son nouveau toit, et de ce merveilleux soleil qui avait fini par réapparaître.

Mais serait-ce vraiment une bonne journée si elle devait se résumer à cela? Certainement pas. En tout cas, pas du point de vue d’une korrigane digne de ce nom ; et jusqu’à présent, Kanell ne s’était encore jamais dérobée à une quelconque tradition korrigane quelle qu’elle soit! Et ça ne serait sûrement pas aujourd’hui qu’elle commencerait!

C’est d’ailleurs comme pour illustrer ce fait que quelque un frappa à sa …porte? Le cognement se répercuta en s’amplifient sur les nombreux murs s’employant à lui confectionner son logis , tirant la korrigane de sa rêverie. Aucun doute possible : une personne cherchait à s’entretenir avec elle d’une affaire ou d’une autre. Kanell se pencha dans l’embrasure donnant sur la rue principale : personne. Curieux…
Pas plus alarmiste que ça, car après tout cela voulait dire que ça n’était pas la justice qui venait frapper à sa porte, donc il n’y avait forcément rien de bien grave ; la korrigane sortit du coté jardin, curieuse de la personne qu’elle allait bien pouvoir y trouver.
Et pour une surprise, s’en était une. A la fois curieuse, ravie et agacée de n’avoir pas eu de nouvelles de Fylik depuis leur dernière discussion ; c’est tout de même d’une voix ravie qu’elle s’adressa à lui :

" Et bien! Où étiez-vous donc? Je vous auriez presque crut mort! "

Évidemment elle n’était pas passer si loin de la vérité, mais à bien y réfléchir, elle ne savait rien de ce qui était arrivé au Demi, ni même d’où était allé la potion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caprice.korrigane@hotmail.fr
Fylik
Confrérie de l'Air
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Semi-homme
Emploi: Joaillier
Grade: Plume (recrue de la confrérie de l'air)

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Mer 12 Nov - 1:56

Quelques secondes s'écoulèrent, lentes et agréables. Il ne savait pas si la Korrigane avait mis du temps à venir, trop occupé à rêvasser, observant la verdure. Il ne savait pas si ces plantes étranges en étaient la cause, mais il se sentait encore ailleurs. Mais cela avait été nécessaire, pour résister à la douleur. Pour éviter de trop penser à sa faiblesse. Il était déçu, honteux même, de s'être fait avoir bêtement par cette garde. Il n'en avait encore rien dit, mais il souhaitait de tout cœur se venger. On n'humiliait pas le demi-homme ainsi. Certains avaient déjà eu le goût amer de la vengeance dans leur bouche, alors que leur corps lacérés ne répondaient plus aux ordres qu'ils pouvaient leur donner.

Fylik avait encore un souvenir frais en tête. Il avait su humilier, tromper, blesser et achever cette jeune femme d'une manière toute subtile. Sur ce point -là, il était fier de lui.

Le demi posa son regard sombre sur la Korrigane avec un léger sourire sur le visage. D'une voix amer mais enjouée, il répondit légèrement :
"Vous n'avez pas été la seule à le penser."
Amer. C'était vraiment le mot qui résumait ses pensées. Ce garde avait dépassé les limites. Il chassa ses pensées, se focalisant sur la petite voleuse.

"Avant tout, nous tenons à vous remercier de nous avoir aidés. Votre contribution aura été très bénéfique."

Il la gratifia d'un rapide et léger sourire, comme à son habitude.

"Les murs ont des oreilles, par ici ?"

Sans le dire, il déclarait qu'il comptait lui en apprendre plus et répondre à ses questions. Fylik était sûr que Kanell en avait plus d'une. Il allait y répondre au mieux, et si cela était toujours au goût de l'espiègle créature, il pourrait ensuite passer à la phase suivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanell
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 29
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Race: Korrigan
Emploi: Crieuse publique
Grade:

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Dim 16 Nov - 20:14

A cette question, Kanell tourna son regard vers le fond du jardin où se tenaient jadis des arbres maigrichons, devenus rapidement touffus et fiers, de par les soins de la Korrigane.

" Je vous aurez bien proposé d'entrer mais vous risquez d'être rapidement à l'étroit.
Néanmoins...si mes petits protégés laissent filtrer la moindre de nos paroles à des oreilles indiscrètes, je leur jure de les laisser dépérir dans la seconde qui suit! "

Sautant à terre depuis sa terrasse sur pilotis ( qui était tout de même de belle hauteur pour la petite créature qu’elle était ) et manquant de se ramasser joliment ; Kanell prit la direction de " ses petits protégés " indiquant à Fylik d’un simple signe de tête d’en faire autant.
A l’ombre et à l’abris des mauvais esprits, la korrigane s’assit dans l’herbe fraîche. Dans cette bulle de feuillages et de verdure, on se serait crut coupés de la ville ; comme étant dans un tout autre lieu. Les arbres pliaient plus que de raison sous la légère brise, formant un toit protecteur au dessus des deux individus. Affichant un sourire satisfait à se déploiement de ramures, Kanell porta son attention sur Fylik :

" La potion était donc un quelconque test de passage, et je crois l’avoir réussi. Ça m’aura valu une petite entaille bien piquante au front d’ailleurs. "

Léger séquelle de la manœuvre effectuée, qu’elle exhiba de sous son bonnet violet, avant de rabaisser ce dernier. C’est dans un petit sourire malin qu’elle s’enquit :

" ça me vaut donc ces fameuses explications, et pas de bonhomme muet et encapuchonné à la place de celles-ci!
Vous m’aviez dit faire parti d’un groupe n’est-ce pas? Si vous m’en disiez plus à présent? J’ai eu beau soulever chaque pierre de cette citée je n’ai pas trouvé de voleurs dessous. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caprice.korrigane@hotmail.fr
Fylik
Confrérie de l'Air
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Semi-homme
Emploi: Joaillier
Grade: Plume (recrue de la confrérie de l'air)

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Dim 23 Nov - 16:01

La fausse invitation de la korrigane fit sourire le petit voleur qui, à l'invitation de cette première, la suivit, sautant lui aussi de la petite terrasse pour se glisser à l'abri des regards, au milieu de nombreux arbres. La lumière, filtrée par les protégés de Kanell, créait une ambiance surnaturelle, irréelle, sentiment d'être dans les nuages, ou sous les eaux. Ailleurs, tout simplement. Même les sons de la rue toute proche se faisait éloigner, créant un vide apaisant autour des deux petits voleurs.

Imitant Kanell, Fylik s'assit, ses yeux vacillant de gauche à droite pour décrire du regard ce petit coin de paradis. Silencieux, il écouta la voleuse converser quant à sa réussite dans ce test de la potion. Le demi ne savait pas quelles difficultés la korrigane avait rencontrée, mise-à-part sa blessure, et s'en moquait éperdument. Elle avait prouvé sa valeur en faisant ce qu'on lui demandait et c'était tout à fait assez.

Comme voulu, celle-ci demanda plus d'informations sur le groupe, ironisant sur son interlocuteur sans voix. C'est sur le même ton, espiègle et enjoué, que Fylik répondit.


"Oui, des réponses. Non, pas d'homme encapuchonné et muet, juste moi. J'espère que ça conviendra."

Esquissant un léger sourire, le demi continua dans sa lancée.

"Quant à nous, vous savez déjà que nous sommes un groupe dont le butin est proportionnel aux efforts engendrés. Ce que chacun trouve, il le garde et nous fichons bien à qui on le prend. Une chose est à savoir. Ici, à Binla, nous sommes ceux qui règnent sur la nuit. Nous n'aimons pas les voleurs indépendants, ni ceux qui tentent de nous faire de l'ombre. Cela semble normal. Nous avons peu de règles à respecter, la liberté étant au centre de nos idées.
Mais je ne peux t'en dire plus avant que tu te sois engagée sur l'honneur. Nous sommes une famille où il est ardu de faire marche arrière. Une fois entré, il est presque impossible de faire demi-tour.


Le demi esquissa un franc sourire tout en ajoutant : "La raison est très simple : il y a bien plus d'avantages à être avec nous qu'être contre nous, malgré notre petit nombre." Par son discours, Fylik était conscient qu'il risquait de faire fuir la Korrigane, mais ces paroles étaient nécessaires. Lui-même, lorsqu'il était entré, on lui avait tenu ce discours, pour lui expliquer ce à quoi il s'engageait. Depuis, quitter tout ceci ne lui était même pas venu à l'esprit.

"Qu'en dis-tu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanell
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 29
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Race: Korrigan
Emploi: Crieuse publique
Grade:

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Mar 25 Nov - 0:18

Malgré le ton enjoué qu’il prenait, le discours que lui tenu Fylik en cet instant fut sérieux et sous certaines notes, presque menaçant. Il y a de cela quelques temps, de tels propos auraient connu les foudres du genre Korrigan. Mais il y avait bien un temps que Kanell avait perdu moult us et coutumes des siens ; aussi, il n’en fut rien.

Le sujet épineux du partage du butin, lui faisant souvent frisé le nez, n’avait pas lieu d’être.Le fait d’agir la nuit ne la changerait pas outre mesure de ses anciennes habitudes ; quand à son honneur, il était quand même difficile d’en faire promesse à ces êtres bien différents d’elle-même… Mais quand même…l’air de Binla sentait l’ennui à mourir, tandis que les ennuis qu’on lui proposaient ici étaient à frémir! De plus, il aurait été dommage de s’être enquiquinée de tout ce remue-ménage pour rien!

Aussi, lorsque Fylik en vint à la fameuse questions de ses pensées, Kanell lui répondit quasiment du tac au tac :

"Question idiote. Bien sur que j’en suis."

Il faut dire que malgré l’absence de nouvelles sur ce sujet ces derniers temps ; la Korrigane avait tout de même réussi à peser le pour et le contre du marché. Ce que lui racontait Fylik ne lui était pas totalement inconnu, puisqu’il en avait déjà été question. La seule réelle nouveauté était cette absence de possibilité de retour en arrière. Mais en ayant été exclue des siens, il lui fallait bien du nouveau monde auquel elle pourrait se fier.

Écoutant le bruit léger du vent dans les ramures, Kanell mit quelques minutes avant de reprendre, d’une voix tranchant avec ses précédentes paroles, calmes et posées, malgré son bouillonement intérieur. C’est donc d’une voix malicieuse et un peu ironique qu’elle demanda à Fylik :

" Bien! Un récital quelconque? Un papier à signer? Ou peut être même un pacte de sang? "

Pensant que le Semi devait commencer à la connaître, la korrigane ne prit bien évidemment pas l’initiative de lui préciser qu’elle était sur le ton de la plaisanterie, derrière lequel s’entrapercevait sa détermination à entrer dans "la famille".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caprice.korrigane@hotmail.fr
Fylik
Confrérie de l'Air
avatar

Nombre de messages : 85
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Semi-homme
Emploi: Joaillier
Grade: Plume (recrue de la confrérie de l'air)

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Sam 29 Nov - 14:07

Un sourire naquit sur le fin visage du demi-homme. La korrigane avait du répondant, ce n'était pas nouveau, ne manquait pas d'humour, peu surprenant venant d'un être de cette race et surtout semblait intéressée par le marché qui lui était proposé. Quoiqu'il en était, Fylik était satisfait de la réponse et songea à lui en montrer plus, après lui en avoir dit plus.

"Allons savoir ce qui nous attend... il faudra sans doute me suivre pour avoir une réponse à cette question."

Il lui adressa un rapide clin d'œil avant de se lever, du haut de son mètre et quelques. Attendant que la petite créature se lève, le demi-homme vérifia très discrètement que ses armes étaient bien attachées sous son vêtement. Une fois prêt, le demi esquiva d'un geste de la main les branches qui formaient un peu plus tôt un mur. Vérifiant d'un coup d'oeil que la demoiselle le suivait, il quitta la propriété de Kanell.

"Je vais te montrer notre demeure... tu as encore des choses à découvrir."

Il esquissa un léger sourire tout en s'engouffrant dans la rue de la potence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanell
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 94
Age : 29
Date d'inscription : 13/06/2008

Feuille de personnage
Race: Korrigan
Emploi: Crieuse publique
Grade:

MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   Mar 2 Déc - 21:44

Ça y est!! L’un des moment les plus intéressant allait enfin pointer le bout de son nez! Depuis le temps qu’elle l’attendait. Bientôt elle s’amuserait comme elle l’entendait. Observant Fylik tourner les talons, Kanell offrit son visage au toit de végétations la surplombant et murmura quelques mots à l’attention des arbres.

" Trugarez kamarad " (= merci les amis)

Sur ce, les bruits environnant de la ville se firent réentendre et les feuillages s’écartèrent lentement. Se relevant lestement, la korrigane emboîta le pas au Semi-homme. Rapidement ses pieds retrouvèrent le contact froid et rude de la pierre, on la kidnappait de son sol natal, et comme à chaque fois qu’une telle chose se produisait (autant dire que c’était souvent) quelque chose se nouait en elle.
Néanmoins, les paroles de Fylik eurent le don d’annihiler un tant soit peu ce phénomène : l’impatience et la curiosité naquirent à nouveau en son esprit. Au petit visage triste et vide, vint se dessiner ce sourire malicieux qui lui allait si bien :

" inutile de faire tant de mystères. La patience n’est pas une des mes qualités, mais je ne peux pas en dire autant de la curiosité…alors ne l’attise pas trop si tu ne veux pas que je ne te menace de t’égorger si tu ne m’avoues pas tout ".

La lueur joueuse et pétillante brûlait en son regard qui se posait de part et d’autre de la rue de la potence, à la recherche d’un éventuel indice qu’elle aurait jusque là manqué ; sur le lieu de sa nouvelle " demeure ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://caprice.korrigane@hotmail.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le petit nid douillet de Kanell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit nid douillet de Kanell
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Oubliées :: Le Quartier de la roche Noire :: Les Habitations-
Sauter vers: