Les Terres Oubliées

Forum Rpg héroic fantaisy
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Balade aux portes de la ville

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Annala
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

Feuille de personnage
Race: Demi-elfe
Emploi: Palfrenière
Grade:

MessageSujet: Balade aux portes de la ville   Lun 1 Sep - 15:03

[HRP : réservé à Kénolstraz et Arasûl]

Annala était installée depuis peu à Binla et déjà il lui semblait que sa vie ici allait être riche en événements ! Sa rencontre avec Tapéshûr bien sur y était pour beaucoup. Ce n’est pas tout les jours qu’on rencontre un orc et que celui-ci vous prend en amitié. Mais, elle l’aimait bien, avec ses façons bourrues et ses réactions instinctives, sans trop de réflexion… Un enfant version géante en somme.
Elle se demanda aussi si elle aurait un jour la « chance » de recroiser la korrigane qui l’avait si bien aidé. Mais, elle ne songeait pas à aller la voir dans son village, elle se méfiait trop désormais !! Peut-être qu’elle pourrait un jour la remercier si cette dernière se montrait en ville…

Perdue dans ses pensées, Annala, juchée sur Ihara, se laissait promener à travers la ville. Elle se réveilla soudain et s’aperçue alors que la jument s’était arrêter au beau milieu d’une rue. Etonnée Annala regarda autour d’elle et constat que cela devait bien faire un petit moment car les gens la regardait avec étonnement et surtout, le paysan sur sa charrette derrière elle semblait suffisamment énervé… Annala fit demi-tour, libérant ainsi le passage. En croisant le charretier, elle lui adressa un regard d’excuse ; mais celui que lui rendit l’homme était plus noir que du charbon ! Oui, cela devait faire plusieurs minutes qu’elle bloquait ainsi le chemin !!

Elle tata la besace derrière elle pour s’assurer que tout était en ordre. Celle-ci contenait comme toujours, sa gourde, une pomme et un morceau de pain ainsi que sa cape au cas ou il se mettrait à pleuvoir. Même si pour l’instant, il faisait grand beau. Sa collection de poignards était aussi à porté de main, des fois qu’elle croise du petit gibier sur lequel s’entraîner. Ainsi que son bâton de marche, pendu à sa selle. On pouvait bien se dire qu’elle en faisait trop mais, comme elle n’était jamais sure de quand elle reviendrait, si l’envie lui prenait de partir vadrouiller plusieurs jours… Comme ça, elle était parée à toute éventualité ou presque !

Enfin, les portes de la ville se dressèrent devant elles. Et derrière, les vertes vallées. N’y tenant plus, Ihara partie au galop et Annala loin de la retenir l’encourageât ! C’est en trombe qu’elles passèrent devant les sentinelles. Après un grand tour au grand galop, Annala ralenti l’allure et revint au petit trop vers l’entrée de la ville.

Ihara s’ébrouât et se mit à brouter ; encore tremblante d’excitation. Annala se remit à révasser en regardant d’un œil vague les passants…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kénolstraz
Confrérie de la Terre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
Race: Grand Dragon
Emploi: Mage
Grade: Grand Maître de Confrérie

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Lun 1 Sep - 16:40

Kénolstraz devançait Arasûl de quelques pas pour traverser la ville. Les badauds qui trainanient dans la ville n'aidaient pas à avancer rapidement. Le vieux mage pensa qu'il aurait mieux fallu partir de nuit, mais ils étaient maintenant en route et n'allaient certainement pas faire demi-tour. De toutes façons, le soleil avait déjà engagé sa descente depuis quelques heures et il ne tarderait pas à sentir la fraicheur de la nuit tombante. Mais s'ils se dépêchaient, ils auraient atteints leur but dans quelques temps et seraient déjà sur place quand la nuit aura pris place.
Ils arrivèrent enfin aux portes de la ville. Les vertes vallées s'alignaient devant eux à perte de vue ne laissant distinguer que la cîme des arbres de la grande forêt dans le fond à quelques heures de marche.
Le vieux mage se retourna vers son coéquipier et d'un hochement de tête lui indiqua qu'ils allaient enfin pouvoir se mettre en route à une allure plus rapide.


"Après vous Arasûl. Vous connaissez le chemin, du moins le début."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwawënia
Reine de Binla
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Haut-Elfe
Emploi: Reine de Binla
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mar 2 Sep - 0:13

Soudainement, deux gardes vinrent à l'encontre des deux voyageurs, l'un s'étant affairé à soulager quelque besoin présent, le second à faire la cour à une jolie dame. Ils s'approchèrent des deux voyageurs qui s'apprêtaient à quitter la ville.

"Garde des Grands Dragons. Veuillez décliner votre identité, messires."

Les deux gardes restèrent à bonne distance, observant les deux mages tandis que deux autres les surveillaient du haut des murailles. La reine avait été très stricte quant aux sorties de la ville. Tout le monde devait être soigneusement inspectés. Hors de question de laisser quelqu'un sortir comme un voleur.
La description était simple. Un grand personnage à la peau sombre et aux yeux pourpre. Un autre plus petit, avec une blessure grave au bras.


"Ensuite, posez vos armes par ici. Vous devez subir une fouille avant d'espérer quitter la ville."

Tandis que le plus âgé des gardes disait cela, deux autres gardes arrivèrent par la ville, observant d'un œil curieux ce qu'il se passait. Aucuns soldats ne voulaient se mettre Gwawënia à dos. Mieux valait être consciencieux.

[HRP]Idem pour Annala.[/HRP]

_________________


Dernière édition par Gwawënia le Ven 5 Sep - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kénolstraz
Confrérie de la Terre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
Race: Grand Dragon
Emploi: Mage
Grade: Grand Maître de Confrérie

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mar 2 Sep - 1:38

Il ne manquait plus que ça. Kénolstraz n'avait vraiment pas le temps de satisfaire le zèle de ces gardes qui deux secondes avant étaient en train de compter fleurette aux jeunes dames de petites vertues qui les accompagnaient.
Mais en tant que Grand Dragon, il ne pouvait pas non plus forcer le contrôle et passer sans se soucier des conséquences avec la Reine et sa réputation.
Le vieux mage défit son capuchon.


"Pour ce qui est de notre identité, il n'y a aucun problème soldat. Je suis Kénolstraz, Grand Maître de la Confrérie de la Terre et voici Arasûl, mage de la Confrérie de l'eau.
En ce qui concerne nos armes, si vous voulez que je vous donne la mienne, il n'y a aucun problème non plus, mis à part le petit enchantment que j'ai fait mettre dessus et qui assure la désintégration pure et simple des membres supérieurs de toutes personnes voulant la tenir en main à part moi-même bien sûr.
Mais tenez prenez la."


Sur ces mots, le Maître tendit son bâton de fer forgé en direction du soldat qui se trouvait le plus proche de lui, sans prendre la peine de descendre de son cheval mais avec un sourire jusqu'aux oreilles comme à son habitude.
C'était son petit plaisir. Son statut de personne agé lui permettait d'user de petites moqueries sans être inquiété de la réaction des personnes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwawënia
Reine de Binla
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Haut-Elfe
Emploi: Reine de Binla
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mar 2 Sep - 11:21

Le garde, bien que gardant une attitude tout à fait sérieuse, pestait intérieurement. Ce vieillard osait se moquer de lui. Dans le doute, il n'osa pas prendre cette arme, méfiant et trop avare de sa vie.

"Je ne souhaitais que la voir... Grand Maître."

Il observa attentivement les yeux du vieillard puis son visage. Il semblait qu'il ne correspondait pas du tout à la description faite. Il désigna d'un signe de tête celui qui était dénommé Arasûl.

"Descendez de votre monture, je vous prie. Nous épargnerons ce supplice au Grand Maître, l'âge ne devant pas aider à descendre de sa monture... quant à vous."


Son visage, froid, avait pris un léger sourire. Kénolstraz s'était moqué de lui, c'était maintenant son tour. Il observait à présent le visage du plus jeune mage. Pas d'yeux violets ni de peau sombre. Toutefois, il était hors de question de le laisser passer sans subir une fouille. On ne savait jamais et on ne discutait pas les ordres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arasûl
Confrérie de l'Eau
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe Sylvain
Emploi: Marchand couturier
Grade: Ecume

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mar 2 Sep - 18:04

Arasûl et Kénolstrasz avaent finalement fait route à cheval, depuis là confrérie jusqu'aux portes. A peine étaient-ils sortis que Kénolstrasz demanda à Arasûl de le guider. Avant de pouvoir répondre, le jeune mage fut interrompu dans son intention par deux gardes faisant leur travail. Il ne fut pas surpris que Kénolstrasz posséda une arme si puissante -encore que le sourire qu'arborait le vieux sage fit douter le jeune mage. Lorsque vint son tour, il n'opposa cependant aucune résistance. Si ce n'est, une mise en garde.

Arasûl : Oh, biensur... Mais attention à mon... bâton, je ne... il vaudrait mieux ne pas le toucher non plus...

Il se remémora l'achat de ce bâton : il avait lui-même goûté aux effets du sorts qui le liait au bâton. Si l'arme était touchée par un autre qu'Arasûl, un courrant parcourrait cette personne, lui faisant lâcher l'arme. Il se souvenait aussi de la légère douleur qu'il avait ressentit, de ce nain quelque peu étrange, et de cet enchanteur sombre, mais qui semblait en connaître un rayon sur la magie... Beregor... Reprenant ses esprits, il vit que le garde n'avait pas l'air de croire sa mise en garde.

[NDLR: L'arme a vraiment été enchantée comme telle Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytales.forumactif.fr/index.forum
Gwawënia
Reine de Binla
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Haut-Elfe
Emploi: Reine de Binla
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mar 2 Sep - 19:04

"Vous avez fait un prix de groupe sur cet enchantement ?!"

Le garde, toujours dans le doute, ne voulut toucher l'arme, on ne savait jamais. Il demanda une nouvelle fois à l'elfe de descendre de sa monture. Ceci fait, le garde s'approcha du mage tout en lui demandant de poser son bâton à côté de lui avant de le fouiller minutieusement. Fouillant les poches, vérifiant qu'il n'y avait pas d'armes cachées dans d'éventuelles bottes, il s'assura qu'Arasûl n'avait en sa possession des cimeterres tels que ceux que le voleur avait à la Forteresse. Aucune trace d'une telle arme. Il fit un signe de tête pour signifier que tout allait bien.

"Vous pouvez récupérer votre bâton. Une dernière chose, ensuite je cesse de vous déranger messires. Quelle est la raison de votre départ ?"

Ces deux personnes semblaient blanc comme neige : ils ne correspondaient en rien à ce que la reine cherchait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kénolstraz
Confrérie de la Terre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
Race: Grand Dragon
Emploi: Mage
Grade: Grand Maître de Confrérie

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mer 3 Sep - 0:38

Après la fouille, le temps des questions indiscrètes étaient arrivés. Bien que Kénolstraz échappa au premier supplice, il commençait à en avoir marre de se faire retarder par un contrôle des gardes et n'en comprenait pas le sens. Que s'était-il passé à Binla pour que les gardes réagissent comme ça. La ville était-elle tombée sous le joug de l'armée?

"Pourquoi toutes ses questions? Avez-vous si peur d'un pauvre vieillard et d'un jeune elfe?
Nous allons simplement nous promener afin de perfectionner notre apprentissage.
Pouvons nous y aller maintenant?"


Il ne fallait pas attirer l'attention sur leur sortie et c'était chose râtée. Des badauds s'étaient arrêté à l'évocation du nom du Grand Maître afin de suivre son contrôle.
Kénolstraz pensa que el plus dur était à venir, car il faudrait rentrer après leur sortie, et ce qu'ils espéraient ramener ne passait pas inaperçu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwawënia
Reine de Binla
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Haut-Elfe
Emploi: Reine de Binla
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mer 3 Sep - 22:14

Le garde arbora un léger sourire avant de répondre à sa question.

"Peur ? Non, nous n'avons pas peur de vous, mais nous craignons le fait de ne pas respecter les consignes données par notre générale."

Le garde avait énoncé cela d'un air sérieux, mêlé à un calme palpable. Néanmoins, le garde était très suspicieux et ne tarda pas à le faire comprendre.

"Vous perfectionner ? Un mage de la Terre et un de l'Eau..."

Il haussa les sourcils, montrant le peu d'intérêt qu'il avait à ces paroles.

"Vous allez me dire qu'il faut savoir être polyvalent... n'est-ce pas ?"

Il anticipait déjà une excuse donnée par le plus vieux mage, le second étant apparemment moins hardi dans ses réponses. Comme quoi, l'âge n'était pas forcément une preuve de sagesse. Il observa les deux voyageurs, attendant une réponse. Ensuite, si tout allait bien, il les laisserait passer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annala
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

Feuille de personnage
Race: Demi-elfe
Emploi: Palfrenière
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Jeu 4 Sep - 2:39

Une soudaine altercation tira soudain Annala de sa rêverie. Deux gardes surgit d’elle ne savait trop ou étaient en train d’enquiquiner une espèce de vieillard et un jeune elfe. Visiblement, ils cherchaient quelques choses de précis et, bien qu’ils ne semblaient pas l’avoir trouvée, ils continuaient d’embêter le monde et surtout, de bloquer l’entrée de la ville à d’autres gens…

*…la personne qu’ils semblent chercher pourrait passer dans leur dos sans qu’ils ne s’aperçoivent de rien…*

Elle se rapprocha de la scène comme un certains nombres de badaux. Elle était après tout curieuse de nature et, ça ne pouvait que lui être utile, elle le sentait. Visiblement, les deux personnes arrêtées étaient des mages. Et cela, ne semblait même pas leurs garantir une quelconque aide pour se dispenser de se genre de désagrément !
Silencieusement elle poussa un soupir de soulagement. Au moins, elle, avait évité cette fouille désagréable. Surtout que les gardes ne semblaient pas être des plus respectueux et, les piques fusaient entre un des gardes et le vieux mage. Chacun semblant vouloir montrer qu’il était le dominant dans l’affaire…

Décidément, certaines choses se perdaient comme aurait dit son père. Quoi, elle ne savait pas mais, ça se perdait !

Elle continuât de les observer, plutôt amusée du déroulement de la scène. Surtout quand le jeune elfe bredouilla quelque chose, lui aussi, au sujet de son bâton… Quel manque d’imagination !! Le grand mage attira cependant beaucoup plus son attention. Il semblait pressé de partir. Soi-disant pour s’entraîner…
Un grand sourire traversa alors le visage angélique d’Annala. Cela cachait quelque chose et, même si il ne s’agissait que de quelques sort mineurs, cela valait le coup de les suivre…

Doucement, Annala manœuvra Ihara pour se détacher de la masse plus ou moins dense des badauds attroupés ; afin de se mettre un peu plus loin sur le chemin, de façon à croiser celui des deux voyageurs. Malheureusement, c’est se moment la qu’Ihara choisit pour hennir…



[hrp : Tout est ok alors, je suis passée derrière les gardes qui étaient occupés et qui sur le coup, n'ont pas vraiment fait attention et maintenant, ils ont et les deux mages aussi, tout le loisir de me remarquer. Very Happy ]


Dernière édition par Annala le Ven 5 Sep - 14:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwawënia
Reine de Binla
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Haut-Elfe
Emploi: Reine de Binla
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Jeu 4 Sep - 14:15

[HRP] Hem... je n'ai pas bien compris ce qu'a fait Annala, mais il faut savoir que personne ne peut quitter la ville sans éviter une fouille (sauf dans certains cas où la ruse sera nécessaire), la garde empêchant les passages frauduleux (d'autant plus que des gardes surveillent du haut de la muraille).
De plus, une foule qui observa cela... c'est au MJ d'en décider, mais ça me semble un peu exagéré... personne n'a élevé la voix ni sortit les armes... ça peut passer pour une conversation...

Enfin, je laisse soin aux MJ d'en décider, ce n'est pas de mon ressort, d'autant plus que je joue dans ce rp, alors... Very Happy

EDIT : Dans mon premier post, j'informe que deux gardes arrivent en plus. En fait, je pense que tout cela est un p'tit quiproquo :p je m'explique XD (vi vi, tutoies-moi).

A mes yeux, au départ, les deux groupes étaient passés hors de la ville étant donné que vous, joueurs, n'aviez pas vu que des gardes empêchaient les allées et venues sans fouille. Du coup, à mes yeux, j'ai dit qu'il fallait "revenir en arrière", pour qu'une fouille ait lieu, vu que les gardes devaient obligatoirement les voir. C'est pourquoi aucun garde n'a crié, ou interpellé la jeune femme, puisque je pensais que, finalement, c'était comme si elle n'était pas passée.

Pour ce qui est de la foule, au temps pour moi, je n'avais pas fait attention à ce petit passage. Je tiens à m'excuser ! Smile

Au final, c'est comme bon vous semble, à tous. Soit on imagine qu'elle ait put passer derrière les gardes et dans ces cas-là les gardes sur la muraille la voit et l'interpelle, soit... elle n'est pas passée et est de l'autre côté ^^

Ah, une dernière chose, à mes yeux, les deux mages étaient, lorsqu'ils furent interpellés, au niveau de la porte (voir premier post de Kéno) : du coup, les gardes sont un peu en dehors de la ville, vu qu'un premier faisait ses besoins et que le second courtisait on ne sait quelle paysanne... et les deux qui viennent ensuite par derrière surveille dans l'autre sens, c'est-à-dire surveillent ceux qui rentrent dans la ville.

Maintenant, on tourne ça comme vous le souhaitez, ces gardes ne sont pas parfaits.[/HRP]

_________________


Dernière édition par Gwawënia le Ven 5 Sep - 1:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mj1
Admin
avatar

Nombre de messages : 247
Age : 37
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Ven 5 Sep - 1:03

Pour ce qui est de la foule, ça se tient, étant donné que je le dit moi même dans mon post. (Kénolstraz est connu et reconnu et attire l'attention.)

Pour ce qui est de la Reine jouant les soldats, ça se tient encore plus étant donné que c'est son rôle de contrôler la garde et qu'elle est MJ de la garde.
Pour ce qui est du contrôle d'Annala, elle peut être passée derrière le dos des gardes. Pour moi la situation est bonne pour le moment, si les soldats veulent la contrôler, elle a tout fait pour se faire remarquer donc on continue comme ça.
editez vos post pour enlever vos remarques une fois lu et on continue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lto2.jdrforum.com
Kénolstraz
Confrérie de la Terre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
Race: Grand Dragon
Emploi: Mage
Grade: Grand Maître de Confrérie

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Ven 5 Sep - 1:18

Soit ce garde se faisait plus bête qu'il n'en avait l'air, soit il l'était vraiment. Sans prétendre qu'il n'était qu'une brute de guerrier sans cerveau, ses questions ne fleutait pas avec la pertinence.
Kénolstraz essaya de lui faire comprendre gentilment que ses questions ne servait pas à grand chose.

"Quand vous combattez contre un archer, vous ne vous y prenez pas de la même façon que si vous étiez face à un hallebardier, si? Et bien pour nous c'est pareil, chaque confrérie a sa spécialisation et il est plus que recommandé que de connaître les bases des autres afin de savoir à quoi s'en tenir.
C'est pour ça que mon jeune ami et moi-même nous rendons à l'extérieur de la ville pour que je puisse lui montrer les rudiments de la Terre."


Sa réponse était plus que posible et enlevait le doute sur leur sortie tardive. Maintenant s'il fallait avouer au soldat qu'ils allaient soigner un dragon pour le ramener en ville, il n'est pas dit qu'il les aurait cru davantage.
Au moment où Kénolstraz finit sa phrase, son attention fût attire par un cheval qui se mit à hennir non loin de là. Il était monté par une jeune femme qui semblait attendre quelque chose ou quelqu'un mais Kénolstraz ne s'en préoccupa plus pour le moment.
Son objectif était basé sur le fait qu'il veuille partir vite et bien et il aurait aussi aimé savoir pourquoi ces gardes étaient devenus si méfiants.


"Pourquoi toutes ces questions? Pouvons nous partir désormais?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annala
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

Feuille de personnage
Race: Demi-elfe
Emploi: Palfrenière
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Sam 6 Sep - 11:37

[hrp: bon et bien, je continue dans le sens ou je suis passée derrière les gardes et qu'ils ne m'ont pas vu...pour le moment mais je pense que cela ne saurait se faire attendre devant les frasques d'Ihara!]

Annala était confuse? nerveuse? inquiète? un peu de tout ça à la fois. Sous elle, Ihara n'arrêtait pas de piaffer comme si il y avait quelque chose d'anormal. A tel point que le vieux mage avait levé les yeux dans sa direction. Pas assez longtemps toutefois pour voir qu'Annala avait commencé à rougir... Es-ce que Ihara tenait tellement à se que la garde les interpellent. Ou était-ce seulement les badauds qui la rendait nerveuse?

En se retournant sur sa selle pour voir ou en était les deux mages, elle put constater qu'en fait, un gamin s'amusait à piquer l'arrière train de sa monture.


*tu m'étonnes qu'elle soit comme ça...*

"arrête ça tout de suite"
ordonna Annala à cet espèce de sale mioche.

Évidement, aucun parents n'était visible... L'enfant ne regardât même pas Annala. Il avait à présent ramassé un bâton et s'apprêtait à en fouetter la croupe d'Ihara. Annala descendit de cheval en quatrième vitesse et le gifla à toute volée. S'il y avait une chose qu'elle ne supportait pas, c'était qu'on s'en prenne à sa jument.


"ne recommence jamais ça"


Elle se rendit compte qu'elle avait hurlé devant l'air ahuri du gosse. Plusieurs badauds se désintéressaient désormais du mage pour se tourner vers eux... Et bientôt des murmures se firent entendre.
"elle a les yeux des démons..." était celui qui revenait le plus.


*o misère de misère*

Pour passer inaperçue, c'était rappé. Annala se dépêchat de remonter sur Ihara et tenta tant bien que mal de se dégager de la masse...



Dernière édition par Annala le Mer 10 Sep - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwawënia
Reine de Binla
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Haut-Elfe
Emploi: Reine de Binla
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mer 10 Sep - 15:27

Le garde ne broncha pas : il n'avait strictement aucune envie de parler plus encore avec ces mages.

"Vous pouvez y aller..."


A ce moment-là, il entendit un cheval hennir et quelques instants plus tard une jeune femme hurler après un enfant. [HRP] D'ailleurs, j'vois pas pourquoi, lui aussi, il a réussi à passer... enfin... [/HRP] Le garde s'approcha de la jeune femme tandis que les autres surveillaient toujours la porte.

"Vous voulez rentrer ?!"

La jeune femme étant passé frauduleusement, le garde croyait que celle-ci était déjà dehors depuis un moment et qu'elle voulait entrer en ville.

"Il faudra vous laisser fouiller..."


Un autre garde, voyant que cette jeune femme attendait, appela un confrère, qui se révélait être une femme. En effet, hors de question qu'un homme fouille une femme, c'était hors de principe. Le gamin voyant le garde l'observer, fila sans demander son reste.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annala
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

Feuille de personnage
Race: Demi-elfe
Emploi: Palfrenière
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mer 10 Sep - 23:00

La garde laissa passer les deux mages et Annala jura intérieurement. Il fallait qu'elle se dépèche de s'ectirper de cette foule si elle voulait pouvoir les aborder et ou les suivre. Et, bien évidement, c'est cet instant que choisi un garde pour l'aborder...

"Vous voulez rentrer ?!"

cette question fut persque aussitôt suivie d'une affirmation :

"Il faudra vous laisser fouiller..."

Annala n'avait nullement l'intention de se laisser fouiller ni de rentrer dans la ville d'ailleurs pourtant la foule la préssait en se sens, toujours en murmurant... Annala la sentait presque hostile...

"non, non, je ne rentre pas, je me suis juste approchée.... comme ça, je reste dehors... "
"enfin, si j'arrive à sortir"
maugrét-elle entre ses dents et en se remettant en selle.

"Poussez vous, laissez moi passer!!"

Annala avait quelque peu du mal à se dégager et Ihara, les oreilles plaquées en arrières roulait des yeux et montrait les dents... il y avait de l'orage dans l'air. Mais, personne ne semblait écouter.


Dernière édition par Annala le Jeu 11 Sep - 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwawënia
Reine de Binla
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Haut-Elfe
Emploi: Reine de Binla
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Jeu 11 Sep - 0:46

[HRP] Je suis réellement navrée de la tournure que ça prend, en ce sens que je me doute bien que ce ne soit pas très amusant. Mais, d'après ce que j'ai écrit dans le post où je confis que les portes sont surveillées, il n'y a pas que deux gardes qui surveillent l'entrée, il y a des gardes sur les murailles qui surveillent aussi et il y a les portes de la ville qui ne sont pas grandes ouvertes. Assez, il me semble, pour qu'une foule ne puisse pas passer comme bon lui semble entre la plaine et la ville. Ensuite, les gardes surveillant la porte, je vois mal comment la foule peut être autre part qu'à l'intérieur de la ville, car certes, Kénolstraz et Arasûl sont un peu en dehors de la ville, il n'empêche que les deux autres gardes qui sont venus ensuite ne vont pas laisser tout le monde s'approcher.

Je ne sais pas si c'est moi qui est d'une débilité profonde (le nain, ne parle pas ^^), ou si je m'exprime réellement très mal, ou encore s'il y a un réel quiproquo à ce niveau-là...

Car si j'ai dis que les gardes étaient, un premier en train de se soulager, le second en train de courtiser les dames, c'était uniquement pour justifier le fait que les mages étaient déjà sortis un peu... sinon, les gardes auraient fait correctement leur boulot... et puisque je pensais que tu referais ton post, je n'ai pas jugé nécessaire de parler de toi tant que tu n'avais pas poster (pour que l'on puisse s'expliquer.)

Mis-à-part cela, je ne comprends pas de quelle manière tu te sens hors du rp, en ce sens que j'ai jugé (de droit ou non) que les gardes ne t'ayant pas vu sortir, le cheval hennissant et Annala criant après ce môme, le garde pourrait croire que tu veilles rentrer... loin de moi l'idée de t'exclure du rp !

Encore une fois, je suis désolée de tout cela... parce que j'ai la réelle impression de ne rien comprendre... si vraiment ça va pas, qu'un MJ fasse jouer les gardes... j'vois pas quoi faire... :/[/HRP]


EDIT du nain en question: nul besoin de parler quand quelqu'un s'auto-déscend :p

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kénolstraz
Confrérie de la Terre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
Race: Grand Dragon
Emploi: Mage
Grade: Grand Maître de Confrérie

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Jeu 11 Sep - 0:49

[HJ] MJ1=moi pour plus de clarté. Rien ne sert de s'énerver ^^ Il y a eu un petit malentendu mais rien de bien grâve, donc on se détend et on reprend tranquillement nos Rps. N'oubliez pas que vous êtes ici pour vous amuser pas pour vous prendre la tête.
La logique est respectée dans le Rp et on s'est mis d'accord, donc maintenant c'est bon on reprend. Vous avez effrayé mon compagnon de route, on l'entend plus^^.[/HJ]

Les gardes avaient enfin décidé de laisser passer Kénolstraz et Arasûl après avoir fini leur travail, bien qu'ils n'aient pas daigné donner aucune explication sur leur façon d'agir. Kénolstraz se dit qu'il se renseignerait dès son retour auprès d'Haronne.
Il tallona donc sa monture et se remit en marche. En passant, son regard fût attirée de nouveau par la cavalière qu'il avait remarqué quelques instants plus tôt. Les gardes venaient de l'accoster, à peine après avoir fini avec les deux mages. Elle était assez charmante à regarder mais ce qui choqua le plus le vieux mage, était ses yeux. Elle en avait un vert et un bleu.


* Je rêve???*

Cette vision fit remonter un vague souvenir sur une croyance dragonne au vieux mage, mais le problème était qu'il ne s'en souvenait plus très bien. Et puis aujourd'hui, il avait d'autres chats à fouetter que de s'occuper d'une petite blondinette dont il ne connaissait absolument rien.
Il passa donc son chemin et s'engagea sur le chemin traversant la vallée à la suite d'Arasûl.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwawënia
Reine de Binla
avatar

Nombre de messages : 187
Date d'inscription : 06/04/2008

Feuille de personnage
Race: Haut-Elfe
Emploi: Reine de Binla
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Jeu 11 Sep - 1:32

Le garde observa la jeune femme un moment avant de se détourner. Celle-ci faisait demi-tour et semblait partir de Binla. C'était déjà ça de moins à s'occuper, avec les mages.

Le garde s'approcha de la foule tout en criant.


"Voilà, mesdames messieurs, le Maître de la Confrérie est parti... faites de même je vous prie."

Il esquissa un sourire pendant que la foule se dissipait dans de longs murmures. Sûr que la sortie du Maître allait faire jaser... les ragots étaient si addictifs aux oreilles du peuple. Et de suite, les gardes reprirent leur poste, et de manière plus sérieuse, je vous prie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annala
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

Feuille de personnage
Race: Demi-elfe
Emploi: Palfrenière
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Jeu 11 Sep - 13:40

Annala s'était enfin dégagée de cette foule. Et, l'intervention du garde exhortant les gens à passer leur chemin et à reprendre leurs activités y était pour beaucoup. Néanmoins, un certain murmure se faisait encore entendre. Surement à cause des yeux pairs d'Annala mais aussi beaucoup à cause de la sortie de deux mages importants. Ceci, en plus dans des temps assez troubles avec un dragon dans la campagne et des vols dans les endroits les mieux gardés de la ville...Sur que pour jaser, ça allait jaser!

Enfin, Annala respira l'air à plein poumon. Cette nouffée d'oxygène lui fit du bien et l'aida à remettre un peu d'ordre dans ses pensées. Elle observa un peu les alentours tout en flattant l'encolure d'Ihara. Cette journée qui aurait du être calme et reposante se révélait être plus éprouvante que prévue finalement. Regardant la route, elle constatât que les deux mages allaient bon train.

*et ben, ils sont préssés, il y a anguille sous roche...*

Elle hésita entre les suivre et les aborder directement. Puis, décidat de jouer franc jeu. Après tout, s'étaient des mages, et ils seraient surement capable de la repérer si elle décidait de les suivre. elle mit donc sa jument au petit trop et rattrapa rapidement les deux mages. C'est en arrivant à leur hauteur et en remettant Ihara au pas qu'elle se rendit compte qu'elle ne savait absolument pas comment les aborder!! Tant pis, elle improviserait! Et tant qu'on y était, autant commencer par dire bonjour, la politesse, ça marche toujours!


"Bien le bonjour messieurs les mages."
une pause, le cerveau d'Annala fonctionnant à 100 à l'heure pour trouver que dire ensuite. "Navrée de vous importuner mais, votre sortie moins discrète que vous ne sembliez le vouloir me pousse à vous aborder et à vous demander se qui peu pousser deux mages à sortir de la ville au momment ou celle-ci semble avoir grand besoin de votre aide devant la peine qu'a la garde à retrouver certains individus..."

Et bien voila qui n'était pas mal pour commencer lui semblat-il. Elle regardait les deux mages à tour de rôle, se demandant lequel allait lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arasûl
Confrérie de l'Eau
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 27
Date d'inscription : 05/04/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe Sylvain
Emploi: Marchand couturier
Grade: Ecume

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Jeu 11 Sep - 20:55

Arasûl salua les gardes lorsqu'ils lui annonça, à lui et Kénolstrasz, qu'ils pouvaient enfin partir. Sur le moment, il se demandait bien ce qui pouvait pousser les gardes à faire autant de surveillance, et il se dit que, s'il en avait l'occasion, il demanderait à Kenolstrasz ce qu'il savait sur cette affaire. Les gardes avaient semblé peu enthousiastes, et leur demander aurait ralentis encore plus les gens derrière eux ; il s'abstint donc. A peine quelque pas effectués, il entendit un henissement et quelqu'un hurler de colère. Il se tourna, observa, chercha des yeux la provenance du cri, puis son regard se posa sur les gardes : ils étaient en train d'interpeler une cavalière, le mage se dit que c'était sans doute elle qui avait ainsi crié. Mais, il aperçu, sur le visage de la jeune fille, quelque chose d'étrange : l'éclat de ses yeux ne semblait pas identique, on aurait dit qu'ils avaient une couleur différente... Ce ne fut que lorsqu'elle s'approcha d'eux, et qu'il put la regarder plus près, qu'il remarqua que l'un était bleu, et l'autre vert. Il trouva celà étrange, et sembla sortir d'une réflexion lorsque la fille demanda ce qu'ils faisaient en dehors de la ville.

Arasûl : L'expérience amène à l'efficacité... nous partons nous entraîner... Oui, pour être plus efficaces.

En soit, ce n'était pas un mensonge, ce fut donc plus facile pour Arasûl de dire ces mots : il aurait bel et bien à exercer ses talents de guérisseurs sur le dragon, et peut-être rencontreraient-ils des créatures qui l'obligerait à user de ses dons de combattants. Tout était possible, et celà faisait que cette excuse devenait en fait une vérité masquant un autre but.

[Edit suite au poste d'Annala : je voyais " pour être plus efficace " comme une allusion à ces problèmes... meilleurs compétences, plus d'efficacités à les régler. Enfin xP]


Dernière édition par Arasûl le Sam 13 Sep - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytales.forumactif.fr/index.forum
Annala
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

Feuille de personnage
Race: Demi-elfe
Emploi: Palfrenière
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Sam 13 Sep - 17:23

Annala retint à grand peine un sourire moqueur. Ainsi, celui qui lui répondait n'était pas le vieux mage mais, celui qui semblait être le moins loquace. Ainsi, il avait retrouvé sa langue qu'il semblait avoir perdu devant les gardes... Il avait déjà eu du mal devant les gardes mais la, sa réponse était étrange. Elle se tenait certe mais, pas suffisement pour convaincre Annala. Elle avait fait exprès de mentionner les troubles inérants à la ville et, le jeune mage n'y avait pas fait la moindre allusion.

"Ainsi, vous ne pouvez pas vous entraînez en ville? surtout en cette heure ou chacun soupsonne son voisin d'être le voleur dont tout le monde parle et ou les disputes dégénèrent souvent...Cet entraînement la ou vous pourriez non seulement soigner mais aussi sans doute désamorcer des conflits plus éfficacement que la garden'est pas suffisant???"


Annala extrapolait bien sur. Si un certain climat de tension régnait sur la ville, il n'avait certes pas encore dégénéré à se point la!! Bien que depuis que l'affaire du vol avait éclaté, grace à une petite korriganne, et que la ville ne possédait plus se climat d'insouciance avec la garde qui se voulait omniprésente, tout n'avait pas dégénéré au point de mettre la ville à feu et à sang...
Enfin, Annala voulait surtout les faire réagir. Mais, c'était la le plus important, il lui restait une "bombe"...


"Ou peut-être aller vous cherchez se dragon? Il parraît qu'un paysan est venu se plainder à la reine qu'une bête crachant du feu ravageait les terres...Vous espérez sans doute l'approcher de près? Ou es-ce un épreuve initiatique de mage??"

Encore une fois, elle en rajoutait en espérant faire réagir l'un ou l'autre de ses interlocuteurs. Enfin, elle conclut:


"De toute façon, il semble que nous allons dans la même direction. Aussi, permettez moi de me mettre sous votre protection, on ne sait jamais se que l'on peu rencontrer..."


Son regard flanait de ci de la, comme si elle faisait la conversation. Sa jument avançant tranquillement au pas. Bien sur, elle n'allait pas vraiment dans cette direction mais après tout, elle n'allait dans aucune direction précise et, bien sur que non, elle n'éstimait absolument pas avoir besoin de protection mais bon, la non plus, on ne savait jamais sur quoi on allait tomber!! De plus, cela lui fournissait une exellente excuse pour cheminer avec eux... Il n'y avait nul trace de quoi que se soit qui eu pu trahir son semi mensonge dans ses yeux pairs.

[hrp : EDIT pour Arasûl : ok, je n'avais pas compris cette allusion et du même coup et ben annala non plus!! XD et puis bon, comme en plus tu te demandes au début de ton post se qui peu pousser les gardes à être aussi efficaces, c'est que tu n'avais pas l'air d'être réellement au courant. de toute façon, la réponse d'Annala rebondit assez correctement au vu de ta réponse, pour continuer comme ça...
ANNONCE : c'est la derrnière fois que j'utilise du HRP dans se sujet. Toute prochaine remarque est priée de m'être envoyé par MP. merci]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kénolstraz
Confrérie de la Terre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
Race: Grand Dragon
Emploi: Mage
Grade: Grand Maître de Confrérie

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mar 16 Sep - 18:29

Décidément tout le monde s'était donné le mot pour leur mettre des batons dans les roues. Le cheminement de cette mission allait de chamboulements en chamboulements. Cette jeune femme avait la réponse perspiscace et semblait mettre un poing d'honneur à accompagner les deux mages.
Il serait très difficile de s'en débarrasser sans éveiller les soupçons. Aussi Kénolstraz pensa qu'il valait mieux se servir de cette mine d'information plutôt que de l'éviter. Et quelque chose l'intriguait vraiment dans son regard.


"Vous me semblez bien informée. Plus que nous deux apparemment.
Mais excusez moi, je ne me suis même pas présenté. Bien que vous ayez deviné que nous étions mages, je m'appelle Kénolstraz et voici Arasûl. Et vous mon enfant?"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annala
Résident confirmé
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 30
Date d'inscription : 26/06/2008

Feuille de personnage
Race: Demi-elfe
Emploi: Palfrenière
Grade:

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mer 17 Sep - 14:49

Annala regardât d'un air très sérieux le vieux mage. Ces deux la parlaient toujours l'un après l'autre mais sans qu'elle pu pour autant deviner qui allait être son interlocuteur. Mais surtout, ils n'étaient pas bavards... Ça devait être un trait propre aux mages.

"Vous me semblez bien informée. Plus que nous deux apparemment.
Mais excusez moi, je ne me suis même pas présenté. Bien que vous ayez deviné que nous étions mages, je m'appelle Kénolstraz et voici Arasûl. Et vous mon enfant?"

Elle haussat les épaules. Bien informée, bien informée, c'était un grand mot. Elle connaissait les rumeurs que la ville colporte certe mais de la à dire que toutes ces informations étaient éxactes... Tiens, cela lui faisait penser à cette rumeur qu'elle avait entendu comme quoi les sous-sols de la ville regorgeraient de créatures étranges qui sortaient à la tomber de la nuit pour manger les enfants... Jusqu'à présent, elle n'en avait toujours pas rencontrer et classait cette rumeur dans la catégorie des "contes pour enfants". Par contre, l'histoire du vol avait l'air tout à fait véridique, bien que la garde fit tout pour étouffer cette affaire. Cette pensée fit froncer les sourcils à Annala mais, cela ne dura qu'un bref instant.

Elle tournat la tête vers Kénolstraz pour lui répondre, d'un air joyeux. Comme une enfant qui ne se préocupe pas des soucis des adultes; elle ignorat purement et simplement le passage sur les informations et se contentât de se présenter.


"je m'appelle Annala."

Elle fit un pause et repris, comme un joyeux babillage :

"oh et puis, c'était facile de deviner que vous êtes mages"
et commençat ainsi une rapide énumération... "vous avez des bâtons que les gardes n'ont pas osés prendre donc, surement ensorcelés. Et puis, il faut voir la foule que vous avez rassemblé autour de vous. Ca n'aurait pas été le cas pour un simple paysan!"

Puis elle se tut. Elle ne voulait pas en faire trop. Annala voulait bien se faire passer pour quelqu'un de gentil et de simple mais, il ne fallait pas non plus surjouer son petit numéro... Elle faisait ça... et bien, à chaque fois qu'elle rencontrait quelqu'un de nouveau mais surtout quelqu'un qui semblait (et ici qui l'était surement!!) plus puissant et intelligent qu'elle. Et ce, jussqu'à se qu'elle sache exactement à quoi s'en tenir. Ainsi, elle pouvait toujours "surprendre" son interlocuteur et rarement être surprise! (sauf avec les korrigans...!!)
Son regard se mit à nouveau à se balader de ci de la...



Dernière édition par Annala le Jeu 18 Sep - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kénolstraz
Confrérie de la Terre
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 04/04/2008

Feuille de personnage
Race: Grand Dragon
Emploi: Mage
Grade: Grand Maître de Confrérie

MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   Mer 17 Sep - 17:00

Annala, Kénolstraz n'avait jamais entendu parler d'elle jusqu'à ce jour. Peut-être venait-elle d'arriver en ville. Mais ce n'était aps en restant là à causer que leur mission s'accomplirait.
En tant que mage et donc défenseur de la ville, ils ne pouvaient refuser la demande "d'escorte"de la jeune femme. Mais ils ne pouvaient pas non plus la mettre dans la confidence de leur secret sans savoir à qui ils s'adressaient.
Encore un choix cornélien à faire avant de continuer.
De toute façon, Annala pourrait les suivre si elle le souhaitait et il valait mieux qu'ils la sachent avec eux plutôt qu'être en train de se faire espionner dans leur dos.
Le vieux mage se décida.


"Mettons nous en route si vous le voulez bien, car le temps nous est compté si nous voulons avoir le temps de nous entrainer. Et puis, vous pourrez nous conter l'histoire du dragon dont vous parliez à l'instant, en chemin.
Ce genre de créature me fascine et je n'ai que vaguement entendu parler de cette histoire."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade aux portes de la ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade aux portes de la ville
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les portes de la ville
» Balade en ville [PV : Menthos]
» [Ruelles] Balade matinale sans Sebastian [PV: Ciel Phantomhive & Atsuka Lyako]
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Oubliées :: Les Alentours de Binla :: Les Portes de la Ville-
Sauter vers: