Les Terres Oubliées

Forum Rpg héroic fantaisy
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 7 rue du Saule, Maison d'Arasûl

Aller en bas 
AuteurMessage
Arasûl
Confrérie de l'Eau
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 26
Date d'inscription : 05/04/2008

Feuille de personnage
Race: Elfe Sylvain
Emploi: Marchand couturier
Grade: Ecume

MessageSujet: 7 rue du Saule, Maison d'Arasûl   Lun 7 Avr - 19:58

Déménageant de chez ses parents, vers plus profondément dans la ville, l'elfe sylvain du nom d'Arasûl se rendit à la maison portant le numéro 7. Une maison mélangeant bois et pierre, pour former une jolie habitation. La porte avait une fenêtre circulaire dans son tiers supérieur. Et la maison avai deux étages, en plus !
Le mage entra pour visiter son nouveau gîte. Dès qu'il entra, il marcha dans un couloir qui donnait sur deux portes, et un peu plus loin un escalier. A gauche, il entra dans la cuisine. Une table avec 4 chaises, ce qu'il y a de plus normal. Des fenêtres donnaient sur la rue, tandis que de l'autre côté de la piece se trouvaient des armoires vitrées pour ranger des objets de petite taille.Collé au mur de droite se trouvait une grande cheminée, où un peu de bois était disposé. Dans un coin au fond de la piece, se trouvait une trappe qui donnait sur une cave assez froide.. Celle-ci était vide, bien qu'une très petite fenêtre rectangle donnait sur le sol de la rue.
A la porte à droite du couloir se trouvait ce qui semblait être le salon. Plusieurs chaises, une grande fenêtres, et une bibliothèque où étaient disposés trois livres. Un sur la cuisine, un autre sur le bricolage, et le troisiemme avait un titre indéchiffrable, peu épais. L'elfe feuilleuta quelques pages pour se rendre compte qu'il s'agissait d'un ouvrage où étaient listés les auberges, magasins et autres batiments important, ainsi qu'une description de ceux-ci. Au fond, la porte donnait sur un petit jardin, où quelques fleurs et herbes sauvages poussaient. Quelques arbres s'y trouvaient également, et au fond une petite cabane. Il devait s'agir du petit coin, mais Arasûl préféra ne pas aller y jeter un oeil.


Arasûl : Eh bien, il faudra que je m'occupe de ce jardin ! Et d'ammeubler la maison...

Il retourna dans le hall d'entrée et monta les escaliers. Un nouveau couloir, mais cette-fois si avec 3 portes, une a gauche, une à droite et une au fond, s'offrait à l'elfe. Il prit machinalement celle de gauche, pour y voir sa chambre. Un long lit en bois vêtu d'une couverture blanche, avec un petit meuble à côter et une fenêtre. Au fond de la chambre, une armore vide où il pourrait déposer ses vêtements. Il sortit et prit la porte de droite. Là se trouvait ce qui semblait être une salle de bain : Une baignoire blanche, assez grande et haute, en raison des pieds assez grands. Elle était en métal, et blanc. En dessous se trouvait une sorte de foyer, isolé de tout bois à proximité, pour chauffer l'eau probablement. Aussi, relié au toit, était un systeme de récolte d'eau de pluie. Un ingénieux systeme récoltait l'eau de pluie et la stockait dans un grand réservoir, qui prenait tout un coin de la piece. Un tuyeau relié au bain permettait de remplir ce dernier. Une fenêtre, plus petite que les autres -exceptée celle de la cave- cependant, donnait sur le ciel et faisait entrer le soleil. A coté de celle-ci, la continuité de la cheminée de la cuisine. Il sortit et prit la direction de la derniere piece. Celle-ci s'avéra être en fait un balcon, où étaient disposé deux chaise et une table. Dans chaque coin, une sorte de pilier à crocher, dont deux collés aux murs de la maison.
Sous la table se trouvait, pliée, une bâche. Tout de suite, l'elfe se dit qu'elle serait utile à accrocher aux piliers, par temps de pluie. Il retourna dans sa chambre et y déposa ses affaires.


Arasûl : Ah lala, c'est une jolie maison quoi qu'un peu vide. Bah, je vais jeter un coup d'oeil à ce livre. Il y aurait peut-être l'adresse d'un marchand de meubles !

Il redescendit donc dans le salon, et prit le livre des références pour trouver ce qu'il cherchait. S'asseyant sur une chaise, il tomba sur une page parlant de la Confrérie de l'Eau. Sa mère en fit partie, à une époque. Regardant où elle se trouverait, il referma le livre et le rangea.

Arasûl : C'est ma chance, je dois trouver cette confrérie ! Ils m'aideront surement à augmenter mes pouvoirs, et connaître plus de choses.

Une fois enfin revenu de la confrérie, après avoir acquis un Bâton et s'être inscrit à une "excursion" dans la Grande Forêt, Arasûl revint chez lui épuisé. La soirée laissait place à la nuit, il se coucha de bonne heure dans sa nouvelle demeure. En effet, avant même qu'il n'emménage, il avait signé des papiers pour avoir une maison, qui serait parfaite pour une boutique de vêtement. Mais celà, il l'avait fait quelques jours avant.
Il se leva aux aurores, pour bien décorer sa maiso. Il disposa ses livres dans la bibliothèques, ses vêtements dans la garde-robe et son nécéssaire à couture, en plus des fils, qu'il avait pris pour lui, sur une table. Il se mit à coudre des rideaux, nappes et autres trucs en tissus nécéssaires à une maison. Celà fait, il les installa et les rangea, et commença un grand nettoyage qui dura au moins trois heures.
Une fois celà terminée, la maison qui était rudiementaire au départ était devenu un nit douillet. Certes, il n'avait aucune autre distraction que la lecture, mais ses finances ne lui permettaient pas d'en être autrement.
Il fit donc un tour au marché, achetant de la viande et des légumes, puis revint préparer un repas. Certes, ce n'était pas de la grande cusiine, mais il avait suivis la recette d'un des livres laissés, et le résultat qu'il avait obtenu était quand même bon.
Après cette journée d'intense travail, la maison dure et froide paraissant maintenant plus sympathique à vivre. Sa maîtrise de l'eau l'ayant bien aidé, il avait par la même occasion emporté tous les insectes dans le jardin. Plus tard, il fallait qu'il trouve le moyen de puiser l'eau sans aller trop loin, peut-être créer un puit dans son jardin. Encore fallait-il que de l'eau se cache sous le sol.
Après son dur labeur, il s'endormit, dans sa couverture faite main, dans un coussin rembourés aux plumes du poulet qu'il avait acheté pour manger, fatigué mais heureux.
Le lendemain, il fit grasse matinée, en récompense de son travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairytales.forumactif.fr/index.forum
 
7 rue du Saule, Maison d'Arasûl
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Maison de Riiko
» La maison de Evans Paul vandalisee par les siens
» Maison de retraite
» Enfin ! Baptême Petit Saule / Petit Corbeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Terres Oubliées :: Le Quartier de la roche Noire :: Les Habitations-
Sauter vers: